Cliquez ici pour entendre Zohar Quotidien [audio:http://dailyzohar.com/wp-content/uploads/audio/dz1001.mp3|titles=Daily Zohar 1001] Holy Zohar text. Daily Zohar -1001
Tikkoun 70 – 106

La «tête» de la Arich Anpin dispose de trois niveaux de lumière qui se connectent à la lumière sans fin.
Galgalta – גולגלתא – crâne
Kruma d’Avira – אוירא קרומא ד – Membrane d’Air
Mokha Stima’ah – מוחא סתימאה – cerveau caché

Le dessin ci-dessous est très générale juste pour vous montrer la relation entre les deux têtes de Keter, ATIK et ARICH. ATIK a été «copié» d’Adam Kadmon et la Lumière Infinie. Elle est une et toute miséricorde. Sa prochaine étape est Arich, où nous pouvons commencer à voir la formation des aspects mâle et femelle (non illustré ci-dessous).
Cliquez pour agrandir
[frame type=”lifted”]http://dailyzohar.com/wp-content/uploads/2012/08/atik-arich-215×300.jpg[/frame]
Le processus en Keter créa la capacité à continuer la construction des mondes et canaliser la lumière sans fin aux niveaux inférieurs.
Le Zohar nous enseigne que même si Keter est la pus haute Séfira avec les plus fines lumières, elle est toujours considérée ‘sombre’ en relation aux niveau au-dessus et à l’Infini.

Les 10 Séfirot représentent le processus de l’évolution de la lumière sans fin à la matière dans le monde matériel. Chaque niveau apporte de suite au niveau inférieur par la création d’un récipiemt pour lui.

La Séfira ‘pousse’ ses lumières vers le bas pour former un récipient ensuite remonte laissant de la lumière pour tous les niveaux qui restent en dessous.

Keter a la lumière de l’ensemble des dix Sefirot en-dessous et n’a pas de manque.
Hokmah a la lumière de neuf Sefirot, elle-même et les huit sous elle. Hokmah n’a pas de manque réel car elle reçoit toute la lumière de Keter, qui est seulement une racine de tous.

Bina est la lumière de la huitième Séfirot en bas. Bina commence à ressentir le désir de répandre la lumière qui a lui été hérité de lui de Chokmah. Le processus se poursuit dans les niveaux inférieurs jusqu’à ce que nous arrivions à Malkhout laissé sans la lumière MAIS avec le plus grand désir de tous. Malkhout a le «goût» de toutes les Sefirot de lumière au-dessus d’elle et a une faim constante.

Avoir des désirs pour les choses matérielles, c’est comme consumer nos propres récipients et cela les rend cassants. Lorsque nous utilisons l’existence matérielle afin d’élargir notre récipient et le désir de la lumière, nous grandissons spirituellement et nos âmes peuvent atteindre des niveaux plus élevés.
.
{||}