Cliquez ici pour entendre Zohar Quotidien [audio:http://dailyzohar.com/wp-content/uploads/audio/dz1043.mp3|titles=Daily Zohar 1043]
Holy Zohar text. Daily Zohar -1043
Traduit de l’Hébreu:

Tikkoun 6 – 2
Suite de ZQ 1042

Le Saba a déclaré que, lors de la connexion”Havdala” que nous faisons après que Shabbat soit terminée, nous bénissons la branche de myrte qui a trois feuilles. Elles sortent du même point sur la branche et représentent les trois patriarches, les trois colonnes et trois niveaux d’autres parties de l’âme que nous recevons le jour du Shabbat, Néfesh, Rouach et Néshama.

(Le Saba, qui signifie «aîné», n’est pas mentionné par son nom actuel, mais le Zohar utilise habituellement ‘Saba’ pour faire référence à une âme spéciale de haut niveau qui vient du jardin d’Eden pour soutenir Rabbi Chimon dans ses études.)

Le verset du Cantique des Cantiques 2:05 dit:
“סַמְּכוּנִי,בָּאֲשִׁישׁוֹת–רַפְּדוּנִי, בַּתַּפּוּחִים: כִּי-חוֹלַת אַהֲבָה, אָנִי ”
«Soutenez-moi avec des friandises (אֲשִׁישׁוֹת,« feux »), rafraîchissez-moi avec des pommes, car je suis malade d’amour.” Alors quelle est la relation entre les pommes à la Havdala.

Le Saba se réfère au verset 07:09 dans “וְרֵיחַ אַפֵּךְ כַּתַּפּוּחִים” “et l’odeur de ton nez comme des pommes» et explique que le secret est lié à l’odeur qui vient des deux narines. Dans le processus de création de la lumière qui donna vie à Zeir Anpin et Adam, est venu à travers les «narines» de Arich Anpin. (Explication détaillée dans un autre article)

Genèse 2:7 “וַיִּפַּח בְּאַפָּיו, נִשְׁמַת חַיִּים; וַיְהִי הָאָדָם, לְנֶפֶשׁ חַיָּה”
“il insuffla dans ses narines une haleine de vie et l’homme devint un être”

Les pommes sont le fruit de la lumière telle qu’elle apparaît dans Malkhout.
Lorsque nous faisons une bénédiction sur n’importe quel parfum agréable, nous nous connectons à l’aspect de la vie que Dieu fit descendre au monde, surtout après le Shabbat, quand nous avons encore les âmes supplémentaires auxquelles nous nous sommes connecté grâce à nos liens spirituels et méditations.

Les trois repas de Shabbat sont également des liens importants et doivent être élevés à la lecture Zohar. Ne pas quitter la table avant certaine lecture du Zohar. Le Saint  Ari a écrit  des chansons spéciales pour les trois repas qui élèvent la transformation des aliments en lumière spirituelle. Dans les paroles des chansons qu’il utilise les symboles de pommes et nous relie à Kether avec Arich Anpin et Atika Kadisha.

Lorsque nous lisons le Zohar samedi après-midi, nous atteignons le plus haut niveau de connexion spirituelle et nous gagnons tous les niveaux de l’âme du Shabbat.

{||}