Cliquez ici pour entendre Zohar Quotidien [audio:http://dailyzohar.com/wp-content/uploads/audio/dz1006.mp3|titles=Daily Zohar 1006]
Holy Zohar text. Daily Zohar -1006

Tikkoun 70 – 111

On demanda à Rabbi Chimon pourquoi un bébé nait avec la possibilité de voir dans ses yeux et il répondit que c’est dans le secret de Genèse 27:1

“ וַיְהִי כִּי-זָקֵן יִצְחָק, וַתִּכְהֶיןָ עֵינָיו מֵרְאֹת”
“ Et il arriva, lorsque Isaac fut vieux et que ses yeux furent affaiblis”

Les yeux d’Isaac perdirent la vue à cause de la lumière révélée lorsque son père, Abraham, le lia pour le sacrifice. Lorsque l’enfant est dans le ventre de sa mère, il est toujours en relation directe avec les mondes supérieurs spirituels.

L’âme est la lumière et le corps est matière. Il faut 40 jours pour que la graine connecte l’âme au corps. Après cela, il traverse 231 portes jusqu’à la fin du processus, après 271 jours.

La valeur numérique du mot grossesse הריון en Hébreu est 271 comme le nombre de jours d’une grossesse.

Le 40ième ou 41ième jour, le bébé révèle ses premières pulsions électriques qui nous indiquent que le bébé a commencé sa vie. La valeur numérique du mot mère אם est 41. Ceci signifie que seulement après 41 jours une femme enceinte peut être dite mère.

231 est le nombre de deux combinaisons uniques de l’Aleph-Bet Hébraïque. 22 fois 22= 484 – 22 (omettre les doublés tels אא, בב etc.) ensuite diviser par 2 pour obtenir 231 parce qu’une paire comme אב est la même que בא.

Pendant le processus d’habillement de l’âme avec un corps de ce monde, l’âme peut voir et se connecter aux secrets de la Torah et on lui parle de son propre processus de Tikkoun et tout ce qu’il faut corriger.

Quand le bébé est prêt à sortir, nous voyons l’aspect décrit dans la Genèse 1:9  ” וַיֹּאמֶר אֱלֹהִים, יִקָּווּ הַמַּיִם מִתַּחַת הַשָּׁמַיִם אֶל-מָקוֹם אֶחָד, וְתֵרָאֶה, הַיַּבָּשָׁה”
” Et Dieu dit:« Que les eaux qui sont sous le ciel se rassemblent en un seul lieu, et que la terre sèche paraisse.”

L’eau de protection (lumière de la Torah ) à l’extérieur du corps est séparée de l’enfant et le corps ressort sec au monde. Toute la lumière dont il jouissait à l’intérieur est parti et il oublie tout ce qu’il a appris au cours du processus de croissance dans l’utérus.

Le processus se poursuit à l’extérieur et l’objectif principal est de se reconnecter à la lumière de la Torah qui est l’eau protectrice de vie.

{||}