Cliquez ici pour entendre Zohar Quotidien [audio:http://dailyzohar.com/wp-content/uploads/audio/dz986.mp3|titles=Daily Zohar 986]
Holy Zohar text. Daily Zohar -986
Traduction vers l’Hébreu:

 

Tikkoun 70 – 92

Le Zohar nous explique qu’il y a des âmes mâles qui vont dans des corps féminins et des âmes femelles qui vont dans des corps masculins. Cette situation se produit quand la connexion entre l’homme et la femme n’est pas pure ou que leur état de conscience au moment de leur relation et du transfer de semences n’étaient pas dans le but de s’unir entre eux ou avaient de mauvaises pensées.

Dans certains cas, une âme d’un type différent vient à un couple pour leur correction nonobstant l’état de conscience qu’ils avaient lors de leur unification spécialement s’ils ne planifiaient pas de mettre au monde un enfant. Quand un homme et une femme s’accouplent ils connectent Hokmah et Bina et activent la séfira Da’at. Ceci éveille le désir pour soi et attire la force lumineuse en descendant la colonne vertébrale jusqu’aux testicules. À ce stade, la conscience et les désirs se transforment en matière et les ‘flèches’ (tel que le défini le Zohar) sont tirées pour atteindre la cible.

La conscience Initiale du mâle et de la femelle détermine le type de lumière qu’ils attirent et cela peut être positif ou négatif. Le désir pour soi transforme lumière et la conscience à l’ADN physique et détermine le type d’âme qui viendra au récipient.

Un couple marié devrait se préparer pendant longtemps avant avant de se réunir pour créer une nouvelle vie. Au moment de l’acte, ils devraient être dans le noir total pour éviter la luxure physique et n’avoir que l’amour puore l’un envers l’autre avec la conscience concentrée à attirer une âme élevée à l’enfant. Ils devraient oublier leur propre plaisir pour que la lumière vienne à l’enfant sans la prendre pour eux-mêmes.

Planifier la naissance d’un enfant est une des connexions spirituelles les plus élevées parce que cela connecte les trois séfirot supérieures de Hokmah, Bina et Da’at pour créer la vie qui est l’affinité ultime avec la lumière.

Nous ne devrions jamais juger les parents ou leurs enfants pour qui et ce qu’ils sont. Souviens-toi que Dieu créa le riche et le pauvre, le sage et le simple d’esprit, le pure et le méchant. Tous et tout font partie de la tikkoun finale de l’individu et du monde.

{||}